Document developpement en couche de l'univers 

créé le: 20161116
mis à jour le: 20161120

Developpement en couche de l'univers:développement de l'univers en couches de complexités successives

J'ai rencontré il y a longtemps dans un ouvrage l'idée suivante mais je n'ai pas conservé cette référence.

Un scientifique présentait le modèle suivant par un schéma.

Ce modèle présente le mode d'organisation de la matière des couches microscopiques vers les couches macroscopiques.
L'architecture de l'univers en somme !

Tout n'est pas encore éclairci dans le fonctionnement de la matière aux niveaux les plus fins et ceci est lié à l'unification des forces fondamentales de la nature mais les principes de bases sont extraordinairement puissants et abstraits.

A partir de principes réduits et de formulation simple, même si cela est très abstrait, on dérive la compréhension d'une foule innombrable de phénomènes. Ces principes sont regroupés aujourd'hui dans deux théories complémentaires et disjointes: la mécanique quantique et la théorie de la relativité (restreinte et générale).

En particulier c'est la mécanique quantique qui a le plus bouleversé la relation que les êtres humains entretiennent avec le monde et ce bouleversement est loin d'être achevé, principalement à cause de ce que la mécanique quantique à encore à dire (ou plutôt à être entendu) sur l'aspect subjectif de la vie, élément qui est intégré dans ses postulats de base.

En observant tout les phénomènes auxquels ils pouvaient avoir accès, les physiciens ont mis en évidence qu'il n'existe que quatre forces fondamentales dans l'univers : La gravitation , l'électromagnétisme, les forces nucléaires fortes et faibles.
(en fait il n'y en à plus que trois depuis l'unification de la force nucléaire faible et de l'électromagnétisme dans les années 1970 ce qui a donné naissance au modèle standard de la physique théorique - modèle incomplet et actuellement remis en cause par plusieurs expérimentation: masse du proton mesuré dans les atomes muoniques, particule X détectée au LHC à Genève).

Au sujet de l'unification des forces, la théorie de Nassim Haramein apporte un éclairage magistral à explorer.
Ces quatre forces sont associées à des particules élémentaires qui sont de deux sortes:

  • les fermions particules de matière
  • les bosons particules vecteur de force.

    Les particules stables de matière qui composent notre univers sont les protons, les électrons et les neutrinos (le neutron qui existe aussi dans le noyau est composé de 1 proton + 1 électron + 1 neutrino et sa durée de vie hors d'un noyau atomique est de 1 minute en moyenne).

    On citera le photon comme particules vecteur de force. On a donc des particules de matières qui interagissent entre elles par l'intermédiaire des particules de forces. Ces interactions sont le dynamisme de l'univers.

    Ceci veut dire que l'ensemble de l'univers visible est fabriqué à partir de 3 briques de base, le proton, l'électron et le neutrino.

    Du dynamisme de ces particules, il résulte que:

  • Une foule de ces particules élémentaires permet la construction des atomes à l'intérieur du feu nucléaire des étoiles par l'interaction forte.

  • Une foule des ces atomes permet de construire une infinité de molécules différentes à partir des 92 sortes d'atomes stables que sont les éléments tels l'oxygène, l'hydrogène, le carbone, le bore, l'azote, le soufre, etc.
    Ceci se fait par l'interaction électromagnétique qui est à la base de toutes formes de liaison chimique.
    Les 92 éléments stables sont compilés dans le tableau_périodique_des_éléments_.

  • une foule de ces molécules en s'assemblant forme tous les minéraux ainsi que les macromolécules à squelette de carbone et ceci toujours par l'interaction électromagnétique qui s'exprime d'un grand nombre de manières dans la structure de la matière.

  • Le carbone est le seul élément parmi les 92 éléments stables qui permet de construire des chaînes de macromolécules (le silicium peut le faire également mais en s'associant avec l'oxygène qui sert d'intermédiaire pour assurer une certaine stabilité: ce sont les silicones, néanmoins l'atome de silicium est trop "gros" pour assurer le support métabolique du vivant) Le carbone possède cette possibilité parce qu'il a 4 bras (liaisons chimiques), deux servent à faire une chaîne avec des voisins et les deux autres pour accrocher toutes sortes d'atomes. Si il accroche de l'hydrogène on obtient tous les hydrocarbures.
    si il accroche des radicaux OH (oxygène-hydrogène) on obtient tous les hydrates de carbones, molécules de base de la vie.

  • Des foules de certaines de ces macromolécules que sont les composées d'acides aminés (protides, protéines, ADN, ARN) sont organisés pour former des assemblages macromoléculaires de la cellule vivante dites métabolites ou organelles, comme la chaîne d'ADN, les ribosomes, les mitochondrie, les membranes, le cytosquelette, ...

  • Ces métabolites forment donc la cellule vivante organisée autour de la banque de donnée de la vie biologique: l'ADN.

  • Une foule de cellules vivantes forment un corps multicellulaire dans lesquels les cellules vont se spécialiser pour former les différents tissus et organes du corps. On peut observer ce processus chez certaines amibes qui lorsque à force de se dupliquer, la surpopulation entrainant le manque de nourriture, un mécanisme de regroupement des cellules individuelles conduit à former un corps multicellulaire allongé se déplaçant macroscopiquement par une série de contractions-étirements pour trouver une nouvelle zone de nourriture.

  • Une foule de corps vivants se reproduisant formeront une diversité infini d'espèces vivantes qui vivront dans un biotope commun: la terre.

  • Une de ses espèces, l'espèce humaine développera un système nerveux suffisamment complexe pour servir de support à la conscience, créant ainsi la conscience réflexive.

  • L'utilisation de la conscience réflexive permettra à l'espèce humaine de se développer, dupliquant ainsi à milliard l'objet le plus complexe que la nature ait crée: le cerveau humain, siège de cette conscience.

  • L'histoire qui suit doit encore être écrite par la vie elle-même mais en suivant le même schéma de multiplication puis organisation des éléments nouvellement crée nous pouvons imaginer la prochaine étape.

  • Pourquoi pas la mise en cohérence des consciences individuelles dans une conscience planétaire, le nombre et le raffinement des cerveaux humains à la surface de la terre provoquant l'apparition d'un champ de conscience à l'échelle de la terre. La conscience Christique ou ce que les Védas décrivent comme "Ram" l'administrateur cosmique.
    Le physicien Alain Aspect qui le premier a prouvé par l'expérience la propriété de non-séparabilité de l'information quantique a admit lors d'une conférence que si l'ordinateur quantique pouvait exister alors il ne voyait pas pourquoi le cerveau ne pourrait pas en être un. La non-séparabilité est la propriété de l'univers qui fait que toute l'information que contient l'univers est présente en tout point de l'univers à chaque instant.
    Il est de plus en plus évident que la cohérence quantique est largement utilisé par le vivant, comme exemple il a été montré que la stabilité de l'ADN ne pouvait s'expliquer que par l'intrication quantique qui est un autre non de la propriété de non-séparabilité. On ne trouve aucun autre phénomène que la cohérence quantique qui pourrait expliquer l'apparition de la conscience et son développement suprahumain.

  • La vie vécu ainsi à la surface de la terre se déroulerai en harmonie, on peut avoir une idée de ce mode de fonctionnement à partir des synchronicités que chacun à expérimenté dans sa propre vie et qui donne le sentiment profond que les choses ne se font pas par hasard même si l'effroyable complexité de ce fonctionnement peut être perçu ainsi. Le hasard n'étant fondamentalement que la mesure de notre ignorance ou étymologiquement de l'arabe "réglé par D.ieu (Ram)".

  • A chaque objet correspond un sujet pour l'observer ainsi si l'on suit la structure en couche de l'univers on peut également définir des états de conscience qui y correspondent. La prochaine étape dans notre évolution humaine actuelle étant bien la conscience planétaire.

    Structure en couche de l'univers

     niveau d'échelle  échelle en mètre  commentaire  
    1échelle de planck  10^-33 cm  plus petite distance physique possible: niveau des fluctuations quantique de l'espace-temps ou de la gravitation quantique  
    2particules élémentaires    3 particules de matière stables: le proton, l'électron et le neutrino  
    3noyaux atomiques  10^-15 m  bergeron_christophe_free_fr_RadioPro_Table_Periodique_avec_detail_isotopes_ 
    4atomes  10^-10 m angström  table_periodique_des_elements_lenntech_  
    5molécules  10^-9 m nanométre    
    6macromolécules      
    7organelles (usines macrocellulaires)  10-100 nm nanomètres  
    8cellules  10^-6 1 µ micron    
    9organisme multicellulaires -> mammifère -> humain1 m métre  milieu des échelles de l'univers homme (plus précisement la cellule ie la vie biologique  
    10planète      
    11système solaire      
    12galaxie  10^15 m    
    13amas de galaxie      
    14super amas de galaxie      
    15super super amas de galaxie      
    16univers  10^33 m  (distribution de la matière à l'échelle la plus élevée héritée des fluctuations de l'échelle de planck) à l'époque du big bang  
    nbr      
           
    16