Document natation 

créé le: 20170413
mis à jour le: 20170416

Natation

Apprendre a nager en une heure: :20170413

Condition requise: ne pas avoir peur de l'eau ni de mettre la tête dans l'eau (protégée avec masque ou lunette et bouche-nez).

Principe:

  • le principe consiste à prendre le problème à l'envers de celui fait habituellement qui est dans la direction "air vers eau".
    Ici la direction sera "eau vers air".

  • privilégier un moment de calme dans la piscine, pas de vagues, ni d'éclaboussures car on veut pourvoir se relaxer au maximum.

    Première étape:

  • à un endroit où l'on a pied, prendre une bonne respiration mais sans forcer (ce qui peut provoquer une gène car inhabituel).
  • mettre la tête (protégée à convenance) dans l'eau pour immerger le corps complètement.
  • répéter ce petit jeu en voyant combien de temps on peut rester sous l'eau sans aucune contrainte respiratoire.
  • il est très important de rester relaxé au maximum, ce n'est pas une compétition pour essayer de rester le plus longtemps possible.
  • on reste sous l'eau le temps que cela reste complètement confortable. On en profite pour observer comment c'est sous l'eau, les bruits...
  • ainsi on va s'habituer à la durée pour laquelle l'apnée est totalement confortable.

  • lorsque ceci est acquis, on va toujours où l'on a pied mais avec l'eau au niveau des épaules.

    Deuxième étape:

  • on répète le même exercice qu'à la première étape mais on va prendre une position corporelle de façon à ce que les pieds ne touchent pas le fond de la piscine pendant qu'on aura la tête sous l'eau.
  • il faut donc trouver la position qui nous convient le mieux, cela peut être par exemple:
  • pendant le temps où l'on reste en apnée, sans bouger, on observe comment le corps se comporte.
  • les poumons étant remplis, le corps va flotter. La prise de la position l'aura fait couler un peu dans un premier temps, ce qui permet ensuite lorsqu'on ne bouge plus de vérifier que le corps remonte à la surface.
  • comme on a de toute façon pied, il n'y a aucun risque.
  • ainsi on valide que le corps flotte si les poumons sont remplis
  • suivant la personne il se peut qu'elle flotte même sans avoir rempli ses poumons.
  • la densité du corps humain ( cf   Ordres_de_grandeur_de_masse_volumique_wiki_ ) est en moyenne inférieure à celle de l'eau (1000 kg/m3).

    densité en kg/m³objet  
    945corps humain moyen après une inhalation
    985corps humain moyen  
    1000eau  
    1025corps humain moyen après une exhalation

  • on voit ainsi qu'en ayant les poumons remplis on flotte et s'ils sont vidés on coule !

    Troisième étape:

  • cette étape consiste à réaliser l'opération suivante dans l'exercice précédent:
  • lorsque le corps remonte à la surface, on maintient la tête baissée dans l'eau
  • on sentira le moment où la partie arrière de la tête émerge de l'eau
  • au moment où l'on veut reprendre sa respiration on relève la tête, rapidement on expire et on inspire à nouveau.
  • le fait de relever la tête et d'expirer va faire que le corps commence à couler mais on a rempli ses poumons avant que la tête ne disparaisse dans l'eau. Ainsi on peut recommencer le processus de l'étape 2 autant de fois que l'on veut.
  • sous l'impulsion d'avoir relevé la tête le corps va couler mais comme les poumons sont remplis, il va revenir à la surface et l'on pourra réitérer l'opération de façon à flotter tout le temps de celle-ci.
  • à ce moment on sait rester en surface sans aucune assistance de flottaison - ce qui est le but.

    Quatrième étape:

  • lorsqu'on s'est habitué à faire osciller le corps de haut en bas pour revenir toujours à la surface,
  • on va pouvoir très doucement commencer à bouger les bras et les jambes pour assurer une propulsion.
  • pour s'en convaincre on peut, en reprenant pied faire le mouvement classique des bras de la brasse.
  • on effectue ces mouvements doucement avec l'idée de pousser l'eau qui est devant vers l'arrière.
  • on sentira facilement que cette poussée nous entraîne vers l'avant (on est donc debout à ce moment)
  • pour les pieds on se met au bord de la piscine que l'on tient avec ses mains et on effectue les mouvements de jambes de la brasse, toujours avec l'idée de vouloir pousser l'eau par derrière.
  • suivant ce qui est plus confortable, on peut faire ces mouvements sur le ventre ou sur le dos.
  • il faut arriver à percevoir l'efficacité (même légère) de la poussée.

    Cinquième étape:

  • cette étape consiste à combiner la troisième et la quatrième étape, c'est à dire durant la remontée du corps on fait également avancer celui-ci avec les bras et les jambes.
  • au début il faut faire cela très doucement pour déplacer légèrement le corps à l'horizontale
  • LES MOUVEMENTS NE SERVENT PAS À FLOTTER MAIS À AVANCER !
  • à cette étape on nage la brasse et lorsqu'on est suffisamment confiant, on peut aller nager où l'on n'a pas pied !